Entrepreneuriat minimaliste


J’étais un enfant bour­ré de talent.

Oui.

J’allais à des cours de karaté, de peinture, de guitare électrique, de chant, de cuisine, de KinBall, je faisais du motocross sur une piste de course et je faisais du dessin, et ce, chaque semaine.

C’est vraiment le fun, mais ça te fait vite sentir que t’es quelqu’un qui peut tout faire.

Mais, c’est quoi ton domaine d’expertise ?

Bill Gates fait des ordinateurs;

Warren Buffet place de l’argent;

Steve Jobs faisait des produits d’avant-garde;

Henry Ford a créé la voiture de tout un peuple;

Alexander Graham Bell, lui, a créé le téléphone;

Tout le monde est d’accord avec ça. Il n’y a pas de zone grise.

Mais toi, tu travailles sur quoi ?

L’ère d’entrepreneuriat dans laquelle nous sommes nous pousse à choisir l’approche minimaliste. Que ce soit dans une entreprise de services ou de produits, visons la simplicité. Voici trois façons d’adopter l’approche minimaliste en affaires, que vous fassiez 10 000 choses ou juste une.

Définir la force

On est tous le meilleur dans un truc. Suffit de le trouver.

Quel est le truc pour lequel Bill Gates devrait t’engager dans sa compagnie ? Pas la PME du coin de la rue, non, Bill Gates. Quand tu seras à ce point sûr de toi, les plus petits t’engageront.

Définir l’avantage que votre force apporte.

Pourquoi toi? C’est probablement la question que je répète le plus dans mes heures de consultation en stratégie et en développement d’affaires. Pourquoi toi plus que quelqu’un d’autre qui fait le même truc?

Prévoir les axes d’expansion, s’ils sont nécessaires

L’entreprise explose; qu’est-ce qui vient après? Vendre plus de ce même produit unique? Peut-être. Développer un produit, pas 25, qui touche un axe similaire avec une différenciation raisonnable? Peut-être. Pensez à Duvernois au Québec par exemple. Il a créé une vodka, la meilleure au monde. Il a fait quoi après? Il a créé un gin. Gageons qu’il créera autre chose quand son gin sera le meilleur gin au monde. D’ici là, il garde son focus sur une entreprise minimaliste.

On est donc dans une période durant laquelle les choses vont extrêmement vite, de façon exponentielle. C’est le temps d’avancer à contre-courant et de rester le plus simple possible. Être minimaliste en affaires, c’est stratégique.

Découvrez aussi dans la série "balance" : Optimiser ton flux monétaire de freelance!

Photo: quora

Articles Récents
Lire plus...avancer plus! 
À lire