5 trucs avant de dépenser en Facebook ads

 

Chez mes clients en coaching stratégique, une question revient assez régulièrement :

quel montant faut-il mettre sur la publicité en ligne ?

 

Toutes les entreprises, petites ou grandes devraient déployer des efforts en marketing numérique. Par contre, est-ce que tous les entrepreneurs ont franchi les étapes cruciales nécessaires avant de se lancer ? Pas toujours.

 

Avez-vous vous déjà eu le sentiment de créer des publicités ou de sponsoriser des publications sans trop en voir les retombées ? De vous fier sur les recommandations de Facebook quant à quelle publication pourrait avoir de meilleurs résultats avec un ajout de budget, sans être certain de leur pertinence ? D’avoir presque envie d’écouter les recommandations du beau-frère en matière d’optimisation de budget d’acquisition de clients ?

 

À la fin de cet article, vous ne serez peut-être pas un expert du « Ads Manager », mais vous comprendrez la marche à suivre pour optimiser votre entreprise avant de dépenser votre prochain dollar.

 

Parce que lancer l’argent par les fenêtres, peu importe le portefeuille, c’est non !

 

Que vous y mettiez un petit ou un grand montant, vous vous devez d’être stratégique, vous aurez un meilleur retour sur investissement (ROI), c’est garanti.

 

Les 5 questions à vous poser avant votre prochaine dépense publicitaire sur la plateforme de Zuckerberg :

 

1.Faire le point sur votre entreprise

 

C’est le moment de dépoussiérer votre plan d’affaires ! N’oubliez pas, le Web est simplement le prolongement de votre entreprise, pas une place pour être la pâle copie de votre compétiteur.

 

Faire le point sur votre entreprise n’implique pas de partir en « lac-à-l’épaule » avec toute votre équipe dans le nord du pays, mais simplement d’épurer vos pensées et de vous poser les bonnes questions.

 

Que fait votre entreprise ?
Qu’est-ce qui différencie votre projet des compétiteurs ?
Quel est votre objectif principal ?
Où voulez-vous être dans 5 ans ?

 

 

Ça ressemble à un retour à la petite école, mais honnêtement, 75 % des entrepreneurs ou des gestionnaires d’entreprise à qui je pose ces questions ne sont capable d’y répondre que partiellement. Et vous ?

 

 

2.Définir ou redéfinir vos 3 clients cibles

Une de mes phrases préférées en affaires est : « Parler à tout le monde, c’est comme ne parler à personne », et on a tous tendance à l’oublier lorsqu’on se prépare à créer des publicités ou des offensives marketing.

 

Une de mes stratégies préférées pour préciser sa vision est l’utilisation du chiffre 3.

 

On va donc s’assurer que vous connaissiez vos trois clients types sur le bout de vos doigts.

 

Pour bien définir vos clients types, c’est assez simple. Étant quelqu’un de très visuel, j’aime projeter l’image de quelqu’un en quelques étapes ; cela m’aide à m’orienter d’un persona marketing à l’autre aisément.

 

Imaginez un nom, un âge, un statut, un métier, un salaire annuel, un objectif, un canal d’achat préféré et la fréquence de transactions avec vous, et ajoutez à ça une courte phrase à la manière d’une « tagline » ainsi qu’une bio en 2 phrases. On répète l’exercice trois fois avant d’attribuer à chacun d’eux un pourcentage de répartition de vos revenus potentiels.

 

Voici le genre de persona qu’on développe chez nous ; une version abrégée peut vous convenir si vous ne faites pas affaire avec une agence ou un consultant en stratégie.

 

 

 Crédit: Launch Pad Apps

 

 

3.Analyser vos 3 derniers mois de publications

 

Rien de mieux que d’analyser en profondeur vos publications pour savoir ce qui performe le mieux avec vos abonnés de manière organique. Personne ne voudrait pousser sur une publication qui tire de l’arrière ou que les abonnés n’aiment pas.

 

L’outil Insight de Facebook est très pratique pour vous aider à comprendre votre audience. Pensez à consacrer quelques minutes à une analyse des données recueillies à chaque fin de mois (la plupart des graphiques sont accessibles avec un historique de 30 jours).

 

___________

Ressortez donc la liste des publications qui ont eu une grande portée organique, sans dollars marketing. Sont-ils au format photo, diaporama ou vidéo ? Est-ce que le texte était une courte phrase, un éditorial à plusieurs paragraphes, une question à vos abonnés ?

 

 

 

 

J'ai rédigé cet article pour la plateforme d'affaires rafraichissante LIME 

 

DÉCOUVRE LA SUITE ICI

 

 

 

 

 

 

___________

 

crédit photo à la une: hotnewrap.net

 

 

Please reload

Articles Récents
Please reload

Lire plus...avancer plus! 
Please reload

À lire

DÉCROCHER(DÉLÉGUER)...à 6500km du bureau

1/4
Please reload